LE LION D’OR

le lion d'or carougeLE LION D’OR

Rue Ancienne 53 1227 Carouge 022 342 18 13

Cuisine jusqu’à 23h00

Fermé le samedi midi et le dimanche toute la journée

le lion d'or carouge le lion d'or carouge le lion d'or carouge le lion d'or carouge bon cadeaux LE BON CADEAU DE CAROUGE

Acceptés par plus de 40 commerces.

 

VOTRE RESTAURANT

LE LION D’OR

Le plus ancien restaurant de Carouge

En 1703 déjà…
Le Lion d’Or est l’une des plus anciennes auberges carougeoises. Son nom est caractéristique de la période sarde, même si sa naissance y est bien antérieure. Des minutes de notaire font référence à cette adresse en 1703 déjà, tandis que Carouge n’est encore qu’un bourg de quelques habitations. Un peu plus tard, la mappe genevoise datée de 1747 indique le développement des constructions du village naissant. Beaucoup sont déjà des auberges et, parmi les neuf citées, le Lion d’Or est encore avec le Cheval Blanc la seule dont l’enseigne subsiste encore aujourd’hui. Au 18e siècle, le trafic des diligences et des divers attelages crée une grosse activité de transit dans le bourg de Carouge, situé aux carrefours de voies de communication majeures. Dans ce contexte, la plupart des auberges sont pourvues d’écuries et de granges. Le Lion d’Or ne fait pas exception à la règle: au 18e et 19e siècle, cet établissement est une « débridée », c’est à dire un lieu de halte comprenant une remise où l’on peut enlever les brides des chevaux ert soigner les bêtes. Jusqu’à la Révolution (1792), l’auberge est localisée dans la partie basse de la ville, vraisemblablement à la jonction des rues Vautier et Cardinal Mermillod actuelles. Sur le chemin le plus court allant du Rondeau au Pont d’Arve vers Genève, ce « quartier » était alors le plus fréquenté de Carouge. A la révolution nous dit Blavignac, l’un des premiers historiens de Carouge, on trouva que l’image de l’enseigne du Lion d’Or ressembait trop aux lions des armoiries. On l’effaça donc momentanément. C’est au cours de la première partie du 19e siècle que l’ancien Lion d’Or trouva un successeur dans la partie haute de la ville, au numéro 53 de la rue Ancienne, il n’y plus quitté cette adresse depuis.